Château-Thierry : 5 anecdotes culturelles sur la Cité des Fables

Dans le sud de l’Aisne, Château-Thierry et sa forteresse surplombent les bords de la Marne. Si la ville est célèbre pour avoir vu naître Jean de la Fontaine, elle est aussi riche d’un passé historique qui remonte à la période gallo-romaine. De son nom révolutionnaire à ses apparitions au cinéma, voici 5 anecdotes à connaître sur Château-Thierry !

1/ Château-Thierry s’est appelé Château-Égalité

Le 16 octobre 1793, jour de l’exécution de Marie-Antoinette, la Convention s’adresse à toutes les communes de France dont les noms peuvent évoquer l’Ancien-Régime. Par décret, elle les invite à changer de nom afin d’effacer tout lien avec la royauté. Château-Thierry en fait partie. Dès le 29 octobre, la ville devient Château-Égalité, puis Égalité-sur-Marne. Elle reprendra son nom d’origine peu de temps après le coup d’état du 18 Brumaire (1799) et la mise en place du Consulat.

Photographie des ruines de Château-Thierry après les bombardements de 1918
Faubourg de Château-Thierry détruit par les bombardements de juillet 1918, phototographie de presse (Agence Rol) / Domaine public / Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

2/ La ville est décorée de la Légion d’honneur et de la Croix de Guerre

La Première Guerre mondiale n’a pas épargné Château-Thierry et ses alentours. La ville fut notamment le théâtre d’une bataille le 18 juillet 1918 entre les Allemands et les forces françaises et américaines. En 1920, le Ministère de la Guerre lui décerne la Légion d’honneur et la Croix de Guerre, soulignant qu’elle : « a payé de sa ruine les combats glorieux au cours desquels les alliés brisèrent l’élan de l’ennemi et le contraignirent […] à un recul définitif. » (Extrait du JO, 17 juillet 1920).

Porte Saint-Pierre, à Château-Thierry
(CC BY-SA 4.0) Wikimedia Commons

3/ Elle appartenait au puissant comté de Champagne durant la période médiévale

Au Moyen Âge, Château-Thierry appartenait au comté de Champagne, né de l’alliance du comté de Troyes et de celui de Meaux au XIe siècle. Le comte Thibaut IV, en particulier, entreprit de grands changements pour la forteresse au XIIIe siècle. Il dota également la ville d’une enceinte, dont il reste aujourd’hui la Porte Saint-Pierre. Château-Thierry demeura au sein du comté de Champagne jusqu’au rattachement de celui-ci au domaine royal, en 1285.

4/ Château-Thierry a inspiré la littérature et le cinéma

En 1958, l’autrice britannique Rumer Godden publie L’Été des reines-claudes (The Greenage Summer). Ce roman s’inspire notamment du séjour qu’elle effectua à Château-Thierry au début des années 1920. Il sera adapté en film en 1961 sous le titre Un si bel été, avec Kenneth More et Danielle Darrieux. Coïncidence, celle-ci a également tourné dans Tatie Danielle, d’Étienne Chatiliez, en partie filmé dans la Cité des fables. C’est d’ailleurs là que se trouve la maison de la plus célèbre tatie du cinéma !

5/ Le musée du Trésor est un ancien hôpital

L’Hôtel-Dieu de Château-Thierry a été fondé en 1304 par Jeanne de Navarre. Au XVIIe siècle, Louis XIV lui rattacha 28 maladreries des alentours. Il connut de profondes transformations architecturales au XIXe siècle avant qu’un nouvel hôpital ne soit construit, en 1876. Le site est devenu un musée en 2010 et accueille désormais des collections de textiles, de céramiques et d’orfèvrerie qui témoignent de sa richesse passée.

Le passé de Château-Thierry est riche d’anecdotes pour les amateurs d’art et d’Histoire. Pour aller plus loin, ne manquez pas le portrait que nous avons consacré à Jean de La Fontaine dans notre premier numéro.